Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Lili

Qui n'a pas menti un jour ou l'autre?

Que se soit lors de son enfance ou bien encore dans notre vie d'adulte d'aujourd'hui?

Nous sommes tous un peu des "Pinocchio". 

Mais voilà, le mensonge n'est pas anodin. C'est même un sujet très complexe qui prend tout son sens dès lors qu'on le replace dans son contexte. Mais au final, qu'est-ce que le mensonge ? A quoi nous sert-il ?

 

Pinocchio

 

Loin de moi l'idée de vous donner une leçon de philosophie, mais ce sujet me semble très intéressant quand on est hyperphagique et surtout obèse. Et c'est ainsi que je me suis mise à chercher le pourquoi du comment du mensonge, et surtout où est ma place dans tout ça ?

 

déguiser

Moralement :Le mensonge c'est d'abord et avant tout un déguisement.

Psychologiquement:Le mensonge est un acte réflexe voir instinctif dans le but de se protéger ou bien de se rassurer.

Socialement: 2 sortes de comportements existent:

- mentir donner une bonne image de soit,

- ou bien mentir pour faire plaisir à quelqu'un.

se moquer

 

Appelé " le mensonge pernicieux " mais aussi malicieux, c'est le mensonge le plus grave.

C'est celui qui a pour but de nuire à quelqu'un, celui qui fait mal, celui qui permet de se moquer de son prochain, celui qui blesse.

La religion condamne ce mensonge et le considère comme celui le plus grave de tous les autres.

Il fait mal et provoque souvent des dégâts irréversibles.

Dès lors, il est intéressant de se demander quelles sont nos véritables motivations ? Qu'est-ce qui nous poussent à mentir ?

mensonge

 

Dès notre enfance, nous utilisons le mensonge. La différence entre l'enfant et l'adulte, c'est que l'enfant n'y voit aucune méchanceté. Il ne cherche pas à faire du mal. Les psychologues appellent ces mensonges des " Pseudo-mensonges".

 

 

motivation

Malheureusement, en grandissant, la motivation du mensonge change. Et c'est ainsi que la motivation du mensonge se transforme en:

           - l'envie de nuire, d'être méchant,

           - un manque de courage,

           - refuser la réalité et se mentir à soi-même,

           - éviter une punition,

           - etc.

Et moi, dans tout cela, où je me trouve ? Quelle est ma motivation?

Pourquoi je me suis menti à moi-même si longtemps pour en arriver à être aussi grosse?

Qu'est-ce qui a fait que je suis dans cet état ?

Après une longue réflexion, je dirai que ma véritable motivation était de me cacher la vérité.

Oui, je refusais de voir la réalité en face, refusant toutes aides extérieurs.

Mais ça c'était avant.

Aujourd'hui, finit le mensonge. Je vois les choses avec beaucoup plus de clarté.

Si mon avenir se trouvait dans le brouillard hier, aujourd'hui, il se trouve sous un merveilleux soleil.

Certes, il y a des aléas, comme mon accident, mais la motivation est toujours là, et il n'est pas question de retomber dans le cercle infernal du mensonge qui ne fait que me nuire. A moi d'apprendre à apprivoiser ces mensonges.

Non, pas question. J'ai fini d'être le "Pinocchio" de service.

J'ai envie d'être libre et honnête avec moi-même.

Alors, à la question: " mentiras ou mentiras pas? " Je réponds: " mentiras pas ".

Et vous que répondriez vous à cette question?

Tendrement.

Lili.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Extreme Gourmande 26/11/2017 21:50

Analyse intéressante !

Lili 29/11/2017 09:14

Bonjour Extreme Gourmande.
Merci beaucoup.
Tendrement.
Lili.

Christiane 26/11/2017 19:34

Chere Lili,
Sacree question que tu poses la! Qui demande reflexion, surtout, dans mon cas, le mensonge a soi-meme! Tu m'as donne la matiere a reflechir.
Tu en as fait du chemin! Bravo pour ton moral!
Tendrement
Christiane

Lili 29/11/2017 09:16

Bonjour Christiane.
Oui, le mensonge est une sacrée question qui mérite réflexion. Et aujourd'hui, grâce à cette réflexion du mensonge sur moi-même, j'y vois plus claire.
Affectueusement.
Lili.